Buscar
  • Leo

Libérez Bruno Racine!

A l'occasion du grand prix FIBD 2021, j'ai décidé de voter Bruno Racine pour une meilleure considération de l'Artiste Auteur par les autorités, une revalorisation et une simplification du statut d'auteur, et pour permettre aux autrices et aux auteurs de vivre dignement de leur travail.


31 MAI 2021 PAR AAA


Autrices, Auteurs,


Aujourd’hui, l’un des nôtres a été bafoué, il a été muselé !


En effet, lors d’une élection à laquelle nous étions conviés, un grand nombre d’entre nous a été convaincu de voter pour un auteur qui nous a tous bouleversés par la pertinence de sa plume, qui a su mettre en lumière les enjeux cruciaux de toute une profession, et qui nous promettait une lueur d’espoir, même si tous et toutes n’étions pas d’accord avec toutes ses propositions ; il était un panache blanc à suivre, un phare, un pic, un sémaphore, et beaucoup d’entre nous avons voté pour lui.


Vous l’avez toutes et tous reconnu, il s’agit de Bruno Racine.


Le mouvement d’enthousiasme a été tel qu’avant même les résultats des votes, la presse en a parlé : « FIBD : des auteurs veulent remettre le Grand Prix à Bruno Racine » a ainsi titré Actualitté.


Et que répond le FIBD, instigateur de cette élection ? Que le vote Racine ne sera pas pris en compte, car il ne serait « pas un auteur de BD » ! Et ce au mépris du souhait de toute une profession que le Festival prétend pourtant soutenir !


Mais qu’est-ce qu’un auteur de BD, si ce n’est un artiste reconnu comme tel par ses pairs ?Ne sommes-nous pas nombreux à avoir lu son fameux rapport sur l’Acte de Création ? Celui-ci n’est-il pas richement illustré de nombreuses courbes et diagrammes comme celui présenté ci-dessous ?


Bruno Racine n’est-il pas l’auteur de livres comportant des images comme « Invention et transgression, le dessin au XXe siècle » ou « Jean Hélion » ? Et qu’est-ce que la bande dessinée sinon un texte accompagné d’images ? Nombreux sont les théoriciens qui se sont risqués à la définir, sans pouvoir en dire plus ! Et ce serait au FIBD de décider maintenant qui est et qui n’est pas un auteur de BD ?


Non, mes ami·es, non !


Signifions bien à ce festival, qui ne vit que par nous, qu’il n’est pas notre maître, mais notre serviteur ! Prouvons lui que ce n’est pas lui qui décide qui est ou qui n’est pas auteur ou autrice de BD !


Prenons la foisonnante bibliographie fictionnelle de Bruno Racine, aux titres évocateurs : « L’île silencieuse », « Adieu à l’Italie », « La voix de ma mère », « Au péril de la mer » ! et tant d’autres ! Dessinons et diffusons des adaptations en une planche, en un strip, des couvertures de BD* ! Montrons au FIBD que ce n’est pas lui qui fait ou défait à sa guise les auteurs de BD ! Dévoilons au monde le merveilleux auteur et le fabuleux scénariste qu’est Bruno Racine !


Ainsi nous pourrons dire :


Bruno Racine bafoué !

Bruno Racine muselé mais…

Bruno Racine libéré !


* avec le hashtag #freeBrunoRacine https://autricesauteursenaction.org/2021/05/31/liberez-bruno-racine/